vendredi 18 octobre 2013

DA WBSKP (2)



Pendant que les blaireaux de service du FN, du patronat, Stéphane Pauwels et autres représentants de la vie après la lobotomie excitent les foules, rappelons tout de même qu’il est essentiel de savoir rire d’Hitler. Et aussi du feuilleton Eastenders. Et des imbécilités mongolo du net.


Des tutures et des perspectives, ça nous fait nettement moins cher le décor dans les films censés se dérouler en 1930.


Born Bad Records sort encore une fois une compile de la rage. Paink enfile les perles de punk français totalement obscur des années 1977-1982. C’est une véritable honte que ces groupes n’aient pas davantage cartonné mais bon, à l’époque, la France qui chantait sous les spotlights, c’était Téléphone et Michel Sardou, dont ceci est la parfaite antithèse. Grosse claque et coup de coeur absolu, en écoute intégrale ici.


Je me suis retrouvé l’autre après-midi chez Urban Outfitters, Place Stéphanie à Bruxelles, à la recherche de fringues d’hiver. Sur la sono, cartonnait cette autre tuerie, compile d’acid-house anglaise, This ain’t Chicago. C’est bien phat. 

http://www.the-drone.com/magazine/richard-sen-presents-this-ain-t-chicago/

Musiques pour vieux toujours : le mix le plus dingue qu'il m'ait été donné de voir chez ces connards du Boiler Room. Ce grand fou de Traxx est dans la place!

http://www.youtube.com/watch?v=cXqzqaa9bIU

La meilleure interview de Feeever à ce jour, c’est celle-ci. Tellement bonne qu’elle m’a donné envie de rencontrer ce Sylvain de Forbidden Places dans un futur Focus Brolcast. On essayera de ne pas trop copier les questions...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire