samedi 20 avril 2013

COMMENT JEAN QUATREMER M'A RUINER LE LOL, L'ENKULE





Vie de merde, ville de merde. En faisant part sur ce blog dimanche dernier, le 14 avril, de ma lassitude d'habiter Bruxelles et du dégoût de ce qu'il s'y passe au quotidien, il s'agissait surtout de lancer une idée collaborative à exploiter. Celle d'une parodie du site Vie de Merde. C'est mon genre d'humour, cela m'amuse, et il n'aurait nullement été question de partager des aigreurs et des solutions qui, si elles existent, me restent avant tout personnelles et privées. Au contraire, cela aurait été de la bonne rigolade à la Snuls. Esprit zwanzeur, humour trash, grosses louches critiques, Radio Vipère. Point.

Ce vendredi 19 avril, sur Twitter, le journaliste Jean Quatremer s'est mis à utiliser à outrance le hashtag #villedemerde dans un esprit sensiblement différent, et cela a excité pas mal de trolls que je trouve particulièrement mongolos, une belle bande de gros beaufs. Des hooligans de réseaux sociaux qui défendent l'honneur de Bruxelles comme celui d'une équipe de foot. C'est stupide, bas de plafond, un peu effrayant même. Je n'ai aucune envie d'être associé à cela et c'est pourquoi je mets aujourd'hui fin en urgence à cette idée de parodier le site VDM de quelque façon que ce soit.

Entendons nous, sauf pour déconner, je n'ai rien à redire à Quatremer, avec lequel je suis évidemment quasi entièrement d'accord sur Bruxelles. Je ne revendique nullement la paternité de #villedemerde et je n'accuse pas (sérieusement) Quatremer de m'avoir piqué le concept. Je tue l'idée dans l'oeuf parce que je n'avais envie que de bonne et saine rigolade, pas d'être associé à un débat avec un tas de gros moisis du cerveau. Je n'ai pas le centième de l'audience de Quatremer (388 followers contre plus de 45 000). Or, fort de ce lectorat, quand il emploie #villedemerde, dans l'esprit des gens, cela devient DE FAIT son bouzin, même si d'autres, anos ou micro-célèbres, l'utilisaient avant lui, avec peut-être eux aussi certaines idées et ressorts comiques à exploiter. Depuis vendredi, tagguer #villedemerde en parlant de Bruxelles revient donc à participer à SON débat. C'est la loi du web, c'est comme ça, très Far West et je m'y plie, sportif. Que cela soit déplorable ou non en est un autre, de débat, mais celui-là non plus, je ne suis pas certain d'avoir fort envie d'y participer.
Lire la suite...

lundi 1 avril 2013