lundi 2 juillet 2012

CA PLANE DANS LE BORINAGE


J'ai ramassé le programme du festival de Dour dans une friterie turque à Flagey. En soi, c'est déjà marrant de trouver un flyer « culturel » dans un putain de bouiboui où manger du kangourou sauce andalouse à 2 heures du matin après une biture mais ce n'est pas là le plus comique. Le plus comique, c'est l'édito de la feuille de chou, qui m'a presque fait avaler mon durum de travers. Je ne résiste pas au plaisir de recopier intégralement cette merveille :
  
« Le drapeau est planté aux pieds des terrils depuis 23 ans maintenant, et pour cette nouvelle édition, le Festival de Dour déclare son indépendance ! Pendant 5 jours, nous allons créer un monde nouveau sur un vaste site naturel et fédérer notre communauté dans un espace à part, fait de rencontres et de partage, sans barrière linguistique ou communautaire. Aujourd'hui, le plus grand évènement musical et touristique de la Fédération Wallonie-Bruxelles affirme plus que jamais sa place dans l'éventail des plus grands festivals européens. C'est en restant vigilants et à l'écoute, désinvoltes et audacieux, que nous vous acceuillons pour passer un festival relax ! Avec désormais 6 chapiteaux, repensé et agrandi, le terrain laisse la place à de nombreux espaces et projets : bar du Petit Bois, de la plage, à vin, à bières spéciales, zones vertes, village ONG, marché artisanal, tournoi de foot... tout en continuant de s'engager, comme depuis plus de 10 ans, dans une démarche de développement durable. Dour c'est l'Amour ! »

PTDR exposant 1000.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire